Qu’est ce que le Camu Camu ?

Employé dans des cultures indigènes de l’Equateur, du Brésil et du Pérou, les fruits de camu camu n’ont été reconnus que dernièrement comme complément alimentaire très utile dans le domaine médicinal. La consommation journalière de ce fruit riche en vitamine C vous permet de jouir de ses différentes vertus. 

L’histoire du Camu Camu

Le camu camu est un fruit trouvé surtout dans les forêts de l’Amazonie. Le nom de l’arbuste qui le donne s’appelle aussi camu camu. Il atteint jusqu’à quatre mètres de haut. Ces fruits orangers ou rouges sont riches en antioxydants et en vitamine C, trente fois plus que le citron. La surface de ce petit fruit est brillante et lisse. Il pousse dans des zones inondables et marécageuses du bassin amazonien. Il a un goût acidulé. Dans certains pays latino-américains comme la Colombie, le Pérou et le Brésil, il fait partie intégrante de leur cuisine. On l’utilise dans la composition des friandises, de nombreuses boissons et d’autres mets. Les indigènes de l’Amazonie l’ont utilisé aussi comme anti-inflammatoire. Pourtant, les habitants de l’Amazonie ignorent pendant longtemps si ce fruit était-il comestible ou non. On l’avait utilisé pour soulager la douleur, pour guérir des infections courantes et comme tonique. On n’a connu ces propriétés que très récemment. Aujourd’hui, les Japonais l’ont utilisé dans la fabrication des bonbons, des sauces ou des sirops. En France, seuls les amateurs en médecine douce le connaissent. En fonction de sa teneur élevée en vitamine C, on va découvrir ses nombreuses propriétés médicinales. Pour plus d’informations sur le Camu Camu, veuillez cliquer ici.

Les propriétés du camu camu

Les fruits de camu camu sont riches en riboflavine, sérine, phosphore, thiamine, bêta-carotène, fer, flavonoïdes, potassium, acides aminés et en protéines. Ses propriétés sont antioxydants, astringentes, antiviraux et anti-inflammatoire ainsi qu’antimigraineux, émollients, antidépresseurs et nutritifs. En tant qu’un renforçateur de votre système immunitaire, le camu camu permet d’améliorer votre humeur, votre mémoire et votre sommeil. Avec cette nourriture, vous pourriez vous défendre contre des envahisseurs et obtenir des nutriments essentiels pour le maintien de l’homéostasie. Pour ceux qui souhaitent renforcer leur volume musculaire, consommer du camu camu est idéale. Grâce à la consommation de ces petits fruits, vos digestions s’accroissent mieux que jamais. Ils permettent à votre processus digestif de fonctionner normalement. De plus, le camu camu aide à lutter contre des maladies dégénératives du cerveau comme la maladie d’Alzheimer. Avec ses propriétés antioxydantes, le camu camu peut prévenir des cancers redoutés. Et en tant qu’un antidépresseur, ce fruit est inestimable car il maintient les niveaux de bien-être émotionnel et mental. 

Les bienfaits du camu camu

Le camu camu fait partie des super-fruits qui s’interagissent avec le système immunitaire et les défenses naturelles d’une personne. C’est le cas pour ceux qui sont enrichis d’acides ascorbiques. Il aide à absorber le fer. D’ailleurs, on l’utilise pour stimuler le système immunitaire et prévenir des maladies hivernales comme la grippe ou le rhume. De plus, le camu camu est recommandé aux personnes ayant des problèmes de santé provoqué par le manque de vitamine C. Grâce aux antioxydants contenus dans le camu camu, son intégration dans votre alimentation permet de prévenir l’apparition des cancers associés au vieillissement cellulaires et de maladies vasculaires. En raison de sa forte teneur en nutriment, le camu camu présente aussi un pouvoir anti-inflammatoire. L’utilisation du camu camu permet de prévenir les inflammations intestinales, la colite ulcéreuse et le développement de l’arthrite. Aussi, il aide à réduire les douleurs musculaires et les courbatures liées à l’effort physique. La consommation du camu-camu permet d’améliorer l’humeur et de lutter contre le stress et l’anxiété. Ce petit fruit d’Amazonie aide à stimuler le fonctionnement cérébral. Et pour finir, le camu camu lutte et prévient la constipation. Il permet de réguler la fonction cardiaque et de lutter contre les pertes d’appétit. 

La consommation du camu-camu

En Amazonie, la consommation du fruit frais épluché est très courante. Or, dans les autres pays, il est impossible de trouver de camu camu frais. Par conséquent, sa chair est fréquemment réduite en poudre pour qu’il soit exporté vers les autres continents. Arrivé à destination, il est vendu sous forme de poudre ou de petites gélules. Le camu camu se consomme comme un complément alimentaire. On en trouve également en jus, en confiture, en crème glacée et en yaourt. Si on a la possibilité de le consommer frais, on ne devra pas dépasser plus de 2 fruits par jour. En ce qui concerne la forme en poudre, les indications sont expliquées sur son emballage. Afin d’éviter les problèmes de santé due aux surdosages, on doit bien respecter ces indications. En général, on mélange un gramme de ce fruit avec de l’eau, qui est à prendre dans la journée. Pour la forme en gélule, il suffit de respecter le nombre de comprimés à consommer marqué sur l’emballage du produit. En utilisation préventive, le fruit se consomme pendant une cure de durée de trois semaines au maximum. On devrait prendre une pause d’une semaine entre chaque cure. En raison de sa forte teneur en vitamine C, il est conseillé d’éviter la consommation du camu camu le soir, car il pourrait troubler votre sommeil.